Premier jour en licence Staps Entrainement Sportif à Montpellier

par | Sep 20, 2017 | Changement de vie | 3 commentaires

Ça y est je viens enfin de vivre mon premier jour en licence Staps Entrainement Sportif à Montpellier. Depuis le temps que j’attendais ce changement de vie : raccrocher ma tablette graphique pour mes baskets. Alors même si j’avais quelques appréhensions sur le départ, au final cette journée était parfaite. Enfin pour tous vous dire ce soir je débuterai le troisième jour, mais avant hier j’ai terminé très tard et hier j’ai été plutôt prise avec la neurosciences, ma nouvelle amie. Donc vous vous en doutez impossible de rédiger un article de qualité.

Mes premières peurs envolées rapidement

Je ne vais pas vous mentir, même si j’étais très enjouée par l’idée de reprendre mes études et faire enfin ce qu’il me plait, j’avais quand même plusieurs craintes. Et la première c’était bien la moyenne d’âge dans les amphis. Même si j’ai la chance de n’avoir jamais redoublé, mon master plus mes deux années de vie active font qu’aujourd’hui je me retrouve en deuxième année de licence avec des étudiants âgés de 20 ans. Alors quand on a 25 ans, Ca peut quand même susciter quelques craintes.

Mais au final, j’ai très vite pu effacer mes craintes. J’ai déjà commencé à rencontrer des personnalités sympa. Puis le sport et mon hygiène de vie font que je me fond plutôt bien dans la masse. Et oui il paraît que je ne fais pas mon âge : tant mieux !

Des cours de neurosciences pas si terrifiants

Là encore, je me suis rappelée mes vieux démons du lycée. Qu’est ce que j’en ai bavé en première ES avec les synapses, l’hypothalamus (oué je me rappelle encore de ces noms barbares) Mais au final ce que je constate c’est que quand on est passionné par quelque chose et qu’on comprend l’intérêt d’une science, d’une théorie ou d’un cours, cela prend un tout autre tournant

Pour vous dire j’ai même pris du plaisir à passer plus de six heures cette après midi chez moi à bien assimiler le cours et à travailler. Ok je deviens dingue et ça ne fait que deux jours.

Une spécialisation sportive qui me colle à la peau

J’ai réalisé mon premier cours de sport. Pour ma spécialisation j’ai choisi le fitness, parce que c’est surement celle qui se rapprochera le plus de mon projet professionnel dans deux ans. Vous savez ce lieu qui va vous faire oublier que vous êtes entrain de faire du sport.
Du coup lundi, on a fait du “all fit force”, allez voir sur internet c’est vraiment intéressant. Quand je vois tous le sport que je vais faire en parallèle de mon entrainement personnel, je suis aux anges.

La découverte d’infrastructure sympa

Mon premier jour en licence Staps entrainement sportif à Montpellier a été aussi l’occasion pour moi de découvrir les fameuses infrastructures. Pour le coup, là encore, comment pourrais je être déçue ? Palais des sports, salle de musculations, des court de tennis, des terrains de sport co, de l’escalade, en fait il y’a  vraiment tout. Impossible de ne pas être content quand on est sportif.

Le retour aux horaires fixes

Bon dans mon monde des bisounours, il y a quand même un point qui a été quelque peu délicat.Oui pendant premier jour en licence Staps Entrainement Sportif à montpellier, il m’est arrivé un petit soucis. J’avais un peu oublié ce que c’était d’être assis dans un amphi pendant plusieurs heures, de devoir suivre les horaires indiqués. Et surtout.. d’avoir mal au dos à la fin de la journée. Quelque chose me dit que ma chaise de bureau va quand même un peu me manquer. Mais bon je me rattraperai niveau confort quand je monterai mon entreprise. Et vous la rentrée s’est bien passée ?