Faire du sport sans glucide

Mes astuces nutritions Sport au quotidien


Faire du sport sans glucide

Vous l’avez surement vu dans mon précédent article, il y a maintenant 2 semaines, j’ai décidé de tenter le régime 0 glucide. Bon qu’on se le dise pendant 1 semaine parce qu’au delà, ça aurait été bien complexe. Et comme je voulais vraiment me tester en condition, j’ai décidé de ne pas changer mon quotidien : donc ne pas arrêter le sport. Envie de savoir si on peut 
faire du sport sans glucide ? C’est parti !

Quand faire du sport sans glucide

Globalement faire du sport sans glucide c’est difficile, pourquoi ? Parce que quand tu prives ton corps de son apport en énergie et bien ça a du mal à avancer. Tu as déjà essayer de faire rouler ta voiture sans essence ? Et bien là c’est le même principe. C’est vraiment compliqué.

Du coup pour me tenir à mes entrainements j’ai pris sur moi et suis partie m’entrainer après les repas du midi ou du soir. Car honnêtement après une période de jeun de 7h du soir à 8h du matin. Et donc sans glucide c’est très difficile de pouvoir faire quelque chose le matin. Pendant une semaine je me suis réveillée amorphe. Moi qui suis pourtant en temps normal très active le matin, et ce même après un petit déjeuner. (Enfin pour le coup petit déjeuner portait bien son nom, qu’est ce que j’ai eu faim !)

La musculation sans glucide

Je ne vais pas vous le cacher, mes séances de musculation ont été beaucoup plus éprouvantes. J’ai constaté une grosse élévation de mon rythme cardiaque. Sans compter la sueur beaucoup plus intense qu’en temps normal. 

Après il est possible de faire de la musculation sans glucide, mais je pense que dans ce cas il ne faut pas trop forcer au niveau des charges et ne pas hésiter à réduire certaines séries.

Par exemple dans ma séance consacrée aux jambes, j’ai réussi à travailler sur des machines comme la leg curl et extension mais impossible pour moi de faire le moindre squat.

Par contre il faut avouer que la musculation + le régime 0 glucide m’ont permis très vite de tracer mes muscles. Et ça ce n’était pas très dérangeant.

Les activités d’endurances sans glucide

Courir sans glucide

Actuellement par ordre d’idée je cours 10 km à environ 12-12,5km/h. Niveau fréquence cardiaque je ne dépasse pas la barre des 180 pulsations.

Et bien là, faire du sport sans glucide, ce fut une tout autre histoire. J’irai même jusqu’à dire que c’était un cauchemar. 

Mon run s’est déroulé le jeudi, soit à j+5 sans glucide. Quand j’ai débuté l’entrainement, j’ai ressenti une douleur dans les quadriceps. Comme si il m’était impossible d’apporter de l’oxygène à mes muscles. 

J’ai subi chaque mètre de mes 8km (pas plus je n’avais pas les ressources nécessaires. A vrai dire j’ai ressenti une fois cette douleur, quand j’ai atteint le 41e km de mon marathon. 

Côté vitesse, je n’ai pas été rapide, je n’ai pas pu monter plus haut que 10,5km/h. Et pour le coeur ? J’ai atteint fréquence cardiaque maximale : 201 pulsations. 

Alors courir sans glucide comme je l’ai fait, c’est non : on oublie. C’est dangereux et même à 27 ans on peut faire un arrêt cardiaque. Ne mettez surtout pas votre vie en danger.

Le vélo sans glucide

Ce qui est bien c’est qu’avec mon activité de coach biking, j’ai pu jauger le 0 glucide sur d’autres types d’activité. L’adrénaline m’a permis de tenir le cours mais avec difficulté.
Par contre une fois terminé, j’ai eu la merveilleuse idée de rentrer en vélo. Là ce fut une tout autre histoire. J’ai parcouru 5km en 30 minutes. Et pour ceux qui connaissent Montpellier, j’ai maudit la côte du Peyrou interminable. 

 

Pour la marche  ? Et bien, moi qui d’habitude parcours pas loin de 100km à pied par semaine, là je me suis économisée. J’ai marché oui mais le stricte nécessaire. Je fais du sport pour le plaisir et non par contrainte. 

Voilà tu sais tout sur les possibilités de faire du sport sans glucide et si tu veux relire et voir mon avant / après d’une semaine sans manger de glucide, je t’invite à relire l’article juste ici.

Leave a Comment