À propos

se fixer des objectifs dans le sport

Qui se cache derrière Saine et Active ? Je m’appelle Anna et j’ai 26 ans. Après un master Ingénierie des médias et deux années passées à travailler en tant que directrice artistique à Paris, j’ai décidé de changer de vie. Alors en 2017, j’ai pris mes affaires et j’ai quitté la capitale pour Montpellier : objectif devenir coach sportif et aider le maximum de personnes actives à retrouver un mode de vie équilibré et sain.

Car oui à paris je n’ai pas toujours été la fille la plus sportive et la fille la plus healthy qui soi.

Avant d’arriver à Paris en 2015,  je pratiquais quotidiennement le running, le VTT et la natation. J’avais ce besoin, chaque jour, de me dépasser physiquement et d’aller au delà de mes limites. Et puis quand j’ai décidé de quitter mon petit confort familiale et que j’ai dit au revoir au sud de la France, au revoir aux petits plats cuisinés de papa /maman et au revoir au soleil et à la nature, ma vie a quelque peu changé.

À Paris, j’ai découvert un nouveau style de vie. Pendant deux mois, pas un jour ne s’est achevé sans stress et tristesse. Je ne me sentais pas à ma place. J’étais seule. J’ai commencé à mal m’alimenter et j’ai arrêté le sport. Mon corps a perdu toute sa masse musculaire et je me suis affaiblie.

Il fallait que je prenne les choses en main si je ne voulais pas voir Paris comme un échec dans ma vie.

 

Alors oui ! Dans la Capitale tout comme dans les grandes villes, il n’y a pas de jolis chemins pour courir mais il y a les parcs et de nombreux clubs de fitness. J’ai donc repris le sport.

Avec cette activité physique, j’ai commencé à apprécier cette nouvelle vie. Mon stress s’est envolé. J’’ai fait des rencontres et mon alimentation s’est améliorée.

Cette expérience je n’ai pas été la seule à la vivre.

 

J’ai beaucoup discuté de mes débuts parisiens à mes collègues et mes proches. Cette vie à cent à l’heure, décalée, ces tendances à manger sur le pouce, ce manque d’activité sportive. Les jours suivants, je me suis amusée à observer les gens dans le métro et dans la rue. J’ai également jeté un coup d’oeil sur les réseaux sociaux et les forums. J’ai alors constaté des faits similaires à mon expérience. Cette envie de changer les choses, vivre différemment, manger plus sainement, trouver le temps de faire du sport…

 

Saine et active est née.

 

Mon but ici n’est pas de faire un blog comme il en existe déjà des dizaines. Je veux juste donner l’envie et la motivation aux personnes actives qui se retrouvent aujourd’hui dans une situation de déséquilibre. Peu importe l’endroit où on vie, il est possible d’avoir une vie saine et sportive.

Avec Saine et active, vous allez réapprendre à vivre dans un corps en pleine santé.